• Le nouveau CHU Tivoli : du rêve à la réalité

    Le CHU Tivoli à la Louvière est entré dans une phase de modernisation avec pour objectif d’améliorer sans cesse la prise en charge des patients, d’aller au devant de leurs besoins et de satisfaire les exigences de qualité qu’ils sont en droit d’attendre.
    La toute nouvelle aile « Coeur du Hainaut » est l’un des éléments phare de cette phase de modernisation. D’autres projets sont également sur les rails comme l’extension du Canceropôle ou encore la future plateforme pédiatrique et neuropsychologique dédiée à l’enfant. Tous les projets du CHU Tivoli ont été pensés dans une logique de réseau, renforçant notamment ses collaborations avec d’autres établissements comme le CHU Ambroise Paré ou le CHP Le Chêne aux Haies.

  • Appel à conférences des JAS 2020 !

    Pour télécharger l’appel à conférence cliquez sur le lien suivant : Appel à conférence JAS 2020
    La crise sanitaire sans précèdent que nous traversons en ce moment met à rude épreuve nos établissements et tous nos professionnels de santé en défiant la solidité de notre système. Cette crise constitue, entre autres, un défi majeur pour l’organisation médicale et soignante aussi bien fonctionnelle que spatiale. S’il est bien trop tôt pour avancer des conclusions, il conviendra rapidement de tirer les enseignements de cette crise aux dimensions exceptionnelles.

  • Le nouveau site internet des JAS est en ligne !

    L’ADMISSION AUX JOURNÉES DE L’ARCHITECTURE EN SANTÉ EST OUVERTE !
    Cliquez pour accéder au nouveau site internet !

    Les Journées de l’Architecture en Santé se dérouleront à Menton du 26 au 28 octobre 2020. Organisées à l’initiative de l’Union des Architectes Francophones pour la Santé (UAFS), les journées de l’Architecture en Santé auront lieu dans les salons du Palais de l’Europe de la ville de Menton.

  • Grands Projets

    Les articles parus dans la revue abordant certains des projets les plus emblématiques au niveau national grâce à l’intervention d’un ou plusieurs de ses acteurs.

    Culture

    La culture occupant une place croissante à l’hôpital, la rédaction aborde les actions qui lui sont consacrées avec les acteurs impliqués dans son développement.

    Hôtellerie

    Retrouvez dans cette rubrique tous les articles en lien avec les activités hôtelières accompagnant la qualité des soins des établissements hospitaliers pour proposer au patient un séjour agréable et un confort amélioré.

    Logistique

    Cette rubrique est dédiée à la logistique, une activité transversale de support essentielle à l’efficience de la pratique médicale et soignante, de la prise en charge du patient et de la gestion optimale des espaces et des ressources de l’hôpital.

    Compétences

    Présentation des réponses apportées par les experts dans divers domaines aux problématiques et attentes des acteurs de santé et professionnels hospitaliers.

    Regard d’expert

    Chaque numéro de la revue Architecture Hospitalière Belgique vous propose la vision, le retour d’expérience et le partage des connaissances de certains de professionnels et spécialistes les plus actifs dans le domaine l’architecture hospitalière et de l’organisation et la gestion des …

    Pôle mère enfant

    Dans cette rubrique, retrouvez tous les articles liées à la prise en charge de la femme, de la mère et de l’enfant parus dans nos revues.

    Portrait

    Focus sur la réflexion, l’expérience ou le savoir-faire d’une personnalité portant sur la vision de l’hôpital de demain.

    Médico-social

    L’actualité des projets de constructions, restructurations et réorganisations des établissements médico-sociaux.

    Développement durable

    Le développement durable fait l’objet, dans chaque nouveau projet, d’une attention particulière. Analyse et témoignages des professionnels hospitaliers et industriels.

  • Edito – Eté 2020

    Gérard Huet
    Architecte
    Président de l’Union des Architectes Francophones pour la Santé

    À travers la crise sanitaire, nous avons tous vécu – et nous vivons encore – une situation exceptionnelle mais combien alarmante ! Edgar Morin, dans son essai « pour changer la civilisation » a, par sa clairvoyante lucidité, prédit ce qui aujourd’hui nous advient et met en péril la communauté humaine : la distanciation entre progrès technologique et progrès humain.

    Cette crise du Covid-19 illustre avec fracas ce dilemme. Je ne sais, comme vous, ce qu’il adviendra, tant de notre santé physique, psychique, que de ce que je qualifie d’accessoire : l’économie débridée.

    Cette crise du Covid-19 porte une ombre funeste sur notre avenir, avenir qui par nature est paré du droit inaliénable de nous surprendre. Ainsi est l’avenir… Peu disert, discret, facétieux, parfois inquiétant, et les portes qu’il entrouvre sont, pour certains, un terrain d’anticipations et, pour d’autres, un champ d’opportunismes ! Avenir, cet inconnu, inéluctablement attendu, que nous ne pouvons appréhender ni par raison, ni par spéculation…Avenir, qui nous invite et nous convie à comprendre, il en est de son charme.

    Toute vie réelle, au travers de laquelle nous édifions notre sécurité ontologique aspire au rêve, à un élan de conquête de soi, et ce pour le bien commun. Notre époque, celle du « tout expliquer » du « tout démontrer » s’enivre de progrès technologiques dopés par une course à la croissance autant indéterminée qu’infinie. Là se creuse, grandit, ce fossé avec le progrès humain.

    Nous avons cru, que nous évoluions dans un monde maîtrisé, mais la crise sanitaire lève le voile d’un cortège chargé d’hébétudes et de douleurs. Symétriquement et simultanément il nous interpelle, nous réveille et nous contraint, nous incite à refonder une humanité, à écrire un pacte humain, pour le commun, un pacte de la bienveillance.

    En octobre dernier, nous avons éclairé une scène à Menton, lors des premières Journées de l’Architecture en Santé. Lors de cet évènement, nous avons tous manifesté notre attachement aux autres en livrant avec enthousiasme nos convictions pour un soin adressé, attentif et généreux. Encombré par cette crise du Covid-19, la deuxième édition des JAS sera l’opportunité de réitérer que le soin est – et reste – un bien inaliénable, et que son parcours ne se régule pas par la fausse magie d’un tableur Excel…

    Assenons avec obstination, encore et toujours, que ce « modèle » réduit aux acquêts, assèche toute bienveillance, toute humanité. Je vous invite toutes et tous à nous rejoindre à Menton du 26 au 28 octobre prochain pour cette 2e édition des JAS. En effet, forts de notre enthousiasme, de notre inextinguible générosité, nous devons affirmer avec conviction que rien n’est inéluctable !

  •